0
0
0
s2smodern

 

A l'autre bout du monde : depuis quelques années.

 

La natation  sportive australienne n’a cessé de rivaliser avec la natation américaine et les meilleures.

Un de nos amis ayant suivi les formations fédérales et largement contribué à diffuser la pédagogie de l’action dans ses propres structures (directeur technique et entraineur dans nos clubs) a mis en place, à plusieurs reprises des stages pour initiateurs et entraineurs que j’ai eu l’honneur de diriger.

Les fidèles auront reconnu Nicolas qui s’est « expatrié » en Australie depuis quelques années.

Il entraine avec succès au sein d’un club.

Deux cultures se côtoient et nous ne doutons pas qu’il en tire le meilleur de chacune.

Les esprits curieux peuvent lui poser des questions sur ce qui caractérise sa situation originale.

Il se fera un plaisir de nous répondre.

b_284_212_16777215_00_images_oziogallery3_foto_nicaustral2.jpg

Un extrait de son mail  pour vous inciter à poser vos questions :

« Le club évolue bien, le nombre de membres augmente chaque année et le club devient de plus en plus performant. 5 nageurs sélectionnés aux nationaux par catégorie d’âges.

Les avantages du système australien? Je ne sais pas trop mais comme ça rapidement je dirais que  les conditions d’entrainement sont très bonnes. L’école commence  9h et se termine à 15h. Les enfants peuvent s’entrainer le matin 5h30 jusqu’à 7h30 puis l’après midi a partir de 15h30.

La semaine prochaine j’aurai un peu plus de temps pour te raconter plus en détail la vie d’un athlète australien.

J’aime bien le site. Il y a beaucoup de choses. C’est une mine d’or pour les entraineurs. »

Nicolas

 

Envoyez vos questions au site qui transmettra ou à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

A bientôt.

raymond

 

 

Commentaires   

+1 #1 Caucheteux 21-08-2018 21:27
Bonjour Nicolas,
Quel est le niveau technique initial lorsque les nageurs arrivent en club?
Est ce qu'ils sont formés par le système scolaire?
Y a t il des méthodes particulières et différentes
Qu'en France pour l'apprentissage?
Citer
+1 #2 gauthier 25-08-2018 10:32
Bonjour Nicolas, je vais orienter ma question un peu comme Caucheteux. Dans l'apprentissage des non nageurs, les maîtres nageurs utilisent ils une méthode traditionnelle ou une pédagogie proche de celle de l'action. Y a t'il une concordance nationale (programme de l'EPS et milieu fédéral).
Et enfin est ce que la pédagogie de l'action est perçue comme quelque chose de pertinente dans la formation des professionnels de la natation (ouverture sur celle ci)? Merci pour tes réponses Gauthier
Citer
0 #3 Nicolas 30-08-2018 10:52
Hello,
Merci pour vos questions. C’est très intéressant parce que je réalise combien la culture sportive, et notamment la natation sont vraiment différentes de la culture sportive (et la natation) en France.
les nageurs en Australie, et plus particulièrement à Tamworth ‘in the country’- région rurale, arrivent au club par le bias des ‘club nights’ ou des competitions scolaires.
• Le mardi, il y a le traditionnel ‘club night’, c’est à 18h00, une petite compétition hebdomadaire à la piscine, organisée par les dirigeants du club pour recruter des membres, faire la promotion du club et de la natation, suivie de saucisses au barbecue... les enfants adorent et les parents aussi. C’est tous les mardis pendant la saison d’été (qui dure 7 mois).
• Fin Janvier, à la rentrée des classes après les grandes vacances d’été, il y a les compétitions scolaires de natation. C’est obligatoire, tous les élèves (primaires, collège, lycée) doivent participer. C’est impressionnant et important pour les élèves, les parents et les enseignants. Pour vous donner un exemple les écoles de Sydney réservent la piscine des JO pour toute la journée. D’ailleurs, le parc Olympique de Sydney est réservé du lundi au vendredi pendant un mois et demi.
Donc les enfants qui veulent progresser et/ou gagner viennent aux séances d’entrainement que je propose. Ils viennent au club pour devenir plus performant. Alors les niveaux de pratique sont très différents. J’ai vu des nageurs qui nageaient très vite sans niveau technique ou sans jamais avoir eu d’entrainements ou quoi que se soit. C’est très surprenant. Ce qui me fait penser à Marc Begotti lorsqu’il dit qu’il fait la différence entre niveau technique et niveau de performance.

Je dirai qu’Il n’y a pas d’enseignement de la natation à l’école.

Par contre, l’industrie de l’enseignement de la natation est un très gros business en Australie. Les enfants sont formés par une méthode commune (AUSTWIM) très traditionnelle.
L’enseignement de la natation est très éloigné du concept de la pédagogie de l’action.
C’est super pour moi ici parce que je peux faire ce que je veux dans mon club. Pour les Australiens, ils accueillent bien cette pédagogie parce que je suis français. C’est normal que se soit différent parce que je suis français.

A bientôt,
Nicolas
Citer

Ajouter un Commentaire

 


Code de sécurité
Rafraîchir

0
0
0
s2smodern