Pin It
b_150_100_16777215_00_images_oziogallery3_foto_raymondindre.jpg

Raymond Catteau est décédé hier soir à 21h.

Le temps nous permettra de revenir avec des témoignages sur ce qu’il a représenté pour la natation. Et une réflexion structurée et partagée nous permettra de prendre appui sur sa démarche pour donner du sens à la formation à de nouvelles pratiques d'intervention.

Mais aujourd’hui c'est le moment du respect pour l'homme et pour ses proches.

L'histoire prendra le soin de rendre honneur à un des plus lumineux géants de l'enseignement et de la natation.

Mauro

Pin It

Commentaires   

0 #1 FSGT 18-06-2019 06:22
Raymond Catteau laisse un héritage incomparable pour l’apprentissage des scolaires, le développement de la natation associative jusqu’à la plus haute performance et les podiums internationaux. Compagnon de route de la FSGT et de son Conseil pédagogique et scientifique dès les stages Maurice Baquet qui ont vu naître de 1965 à 1980 cette révolution de la natation, nous lui rendons hommage : www.fsgt.org/federal/communiqu%C3%A9-fsgt-disparition-de-raymond-catteau
Citer
0 #2 Giuseppe Scavo 18-06-2019 07:53
J'ai appris la nouvelle avec une grande tristesse. Je m'estime heureux d'avoir pu échanger avec toi pendant ces années et, en même temps, je regrette de ne pas l'avoir fait d'avantage.
J'ai un profond sens de gratitude envers toi, Raymond, pour ce que tu m'as appris et pour les réflexions que tes mots ont stimulé en moi. J'ai eu le plaisir d'être en désaccord avec toi et j'ai un très beau souvenir de nos échanges animés, mais surtout je retiens ce que tu m'as dit l'année dernière à Dinard et qui m'a fait progresser en tant qu'éducateur.
J'espère que tu resteras dans nos esprits en tant qu'observateur impertinent, pour nous aider à avoir l'oeil critique sur notre démarche d'éducateurs.
Merci Raymond, au revoir !
Giuseppe
Citer
0 #3 BOUCHET DANIEL 18-06-2019 15:17
Au revoir et Merci Raymond

Tu étais tellement étonnant par ta vigueur et ton agilité intellectuelle que l’événement douloureux qui nous touche aujourd’hui nous semblait improbable et lointain. Il faut s’y faire, tu ne seras plus là pour ces empoignades à propos de détails techniques ou d’applications de principes de physique. Tu ne seras plus là pour nous étonner avec un nouveau power-point nous obligeant à réactualiser nos notes de l’année précédente. Tu ne seras plus là au bord du bassin pour intervenir pendant nos leçons, avec vigueur, pertinence, justesse, dans l’intérêt des élèves et des enseignants visés. Tu ne seras plus là pour répondre à toutes les questions posées. Nous n’assisterons plus à ces échanges étonnants avec ton Alter Ego, Claude Le Page. C’est tout cela et bien d’autres choses encore qui nous ont permis d’y voir un peu plus clair au fil des années. Cette précieuse amitié, tissée au fil des ans et des stages, ce respect mutuel, cette confiance, ont permis, à chacun des membres de l’équipe, de s’exprimer et de progresser grâce aux autres.
Tout cela va nous manquer, comment allons nous faire sans Maître ?
Avec l’AIRCND dont tu étais le Président d’Honneur, nous allons continuer notre expérimentation et notre réflexion sur la construction du nageur et la pédagogie de la réussite.
Le 17° Séminaire de Dinard aura lieu du 7 au 19 Juin 2020. Ta présence physique nous manquera. Mais tu nous a laissé en héritage un précieux cadeau, ton niveau d’exigence, qui nous impose chaque jour de devenir meilleur enseignant en questionnant notre pratique à la lumière des données des divers champs scientifiques. Avec cette démarche, en partant de ce que tu as construit, nous ferons évoluer la conception de la construction du nageur pour rendre nos élèves toujours meilleurs nageurs et nos futurs Maitres Nageurs Sauveteurs toujours meilleurs professionnels de l’enseignement de la natation.

Merci Raymond et au revoir

Daniel Bouchet, Créateur du Séminaire Natation de Dinard en 2003 avec Laurence LE Moal et Raymond Catteau. Président AIRCND.
Citer
0 #4 Marc 19-06-2019 10:30
Mon cher Raymond,
J’avais une immense affection pour toi et tellement d’admiration pour ta manière d’être et ta façon de raisonner.
Si je sais que tu seras toujours présent, ta présence physique me manque déjà beaucoup alors que ça ne fait que 3 jours... Il paraît qu’on s’habitue.
Nous te sommes redevables, la seule façon de nous acquitter c’est de « ne rien lâcher » même si « la route est longue » et de transmettre tes idées en essayant de ne pas les trahir, pour cela nous devons prendre exemple sur ton attitude.
Cette courte vidéo te caractérise : refuser de ne pas comprendre, se questionner, expérimenter, détruire les idées reçues pour enrichir nos connaissances, transmettre.
youtu.be/VrbJgdRJfJk

Marc
Citer
0 #5 Philippe 21-06-2019 18:18
Raymond,
C’est avec une tristesse infinie que j’ai appris ton départ.
Je garde en mémoire intacts les repas de famille à Villeneuve, Avesne, et plus encore les étés à Entecasteau.
Une multitude de petites anecdotes et de situations m’avaient permis de découvrir et d’apprécier l’homme de passion et de convictions que tu étais, tout autant qu’un chef de famille adoré de tous tes proches.
Les circonstances de la vie nous avaient éloignés géographiquement mais Carmen et toi et toute la famille, enfants et petits enfants resteront dans mon cœur.
Avec toute mon affection, Ciao Papi.
Philippe
Citer
0 #6 DHELLEMMES Raymond 22-06-2019 09:43
Entre le moment où tu m'appris à nager (en 6ème au collège technique de Tourcoing) et nos rencontres vivifiantes aux stages Maurice Baquet du CPS FSGT, quel itinéraire professionnel partagé ! Il faut bien que les pages se tournent. Mais les voies sont tracées. Notamment celle qui permet le dialogue entre les connaissances théoriques et les savoirs pratiques où tu excellais ... L'EPS te doit beaucoup pour l'enseignement de la natation certes, mais également sur ce registre qui semble à tord, quelque peu abandonné de nos jours
Citer
0 #7 durrenbach 28-06-2019 16:01
C'est avec une immense tristesse que je viens d'apprendre la nouvelle de ton départ. Merci pour les discussions animées , passionnées, qui ont eu lieu lors d'un séminaire de Dinard déjà lointain auquel j'ai eu l'immense bonheur de participer. Tu ne lâchais rien dans les exigences et la remise en jeu d'habitudes établies, toi le "guerrier pacifique" et bienveillant que nous avons eu le chance de côtoyer. Tu as révolutionné ma façon d'observer et de former de meilleurs nageurs à l'école, je t'en suis infiniment reconnaissant.
Je formule le vœu que d'autres collègues aient la chance de participer à un futur séminaire de Dinard et suis sûr que le flambeau est passé.
Citer
-1 #8 Gérard Gosset 03-07-2019 05:17
Que serais-je sans ce phare de la connaissance et de l’être ?
Préoccupés par les nombreuses sollicitations de ce monde au point d’oublier ce que nous devons à la lumière et à l’énergie de l’astre solaire, de même nous devons nous relier à cette présence de transmission qu’est Raymond pour y voir plus clair et agir.
Que ta lumière soit !
Citer
0 #9 KERYER 04-07-2019 14:06
Giuseppe, Daniel et Mauro,
David, Fred et la Team de Dinard,
C'est une grande peine d'apprendre le décès de Raymond qui m'a beaucoup appris également. Je partage vos sentiments, vos émotions et j'adresse mes condoléances à tous ses proches.
Raymond a permis non seulement d'améliorer l'enseignement de la natation dans le monde mais aussi à porter un autre regard sur la psychologie infantile. Il fut vecteur d'ouverture sociale et a su prouver que l'élitisme est une belle aberration. Qui plus est, il était toujours motivant et nous transmettait son enthousiasme.
En espérant vous revoir un jour mes amis !
Fred
Citer

Ajouter un Commentaire

 


Code de sécurité
Rafraîchir