Articles

" A travers les écrits de Raymond, pensés comme produits provisoires dans sa construction, nous proposons de redécouvrir la dynamique de sa pratique et de sa pensée bref de tenter une élucidation du processus de construction de sa compétence d’intervention."

Lire la suite...

Continuer à faire vivre le site :

« Etude Systématique de la Flottaison »

 

Le 11 février 2011, mon père Raymond Catteau écrivait un message de bienvenue sur son site dans lequel il rendait hommage à ses initiateurs. Je voudrai à nouveau les saluer pour toutes les initiatives qu’ils ont prises et qui ont permis à mon père de vivre sa passion et partager ses compétences et ses convictions, ses engagements jusqu’au bout de sa vie le 16 juin 2019. Merci aux nombreux visiteurs du site et particulièrement à ceux qui ont dialogué avec mon père, et qui lui ont donné des occasions d’approfondir ses réflexions ou préciser ses pensées. Il aimait ces échanges et avait la réputation de pousser le partenaire jusqu’au bout de sa logique, il n’aimait pas transiger et la rigueur du raisonnement était sa marque de fabrique.

Il assignait un but à son site : « Qu’ensemble nous fassions progresser les pratiques et les connaissances relatives à la natation, qu’il s’agisse du tout débutant, quel que soit son âge, ou du champion, que cela concerne le pratiquant ou le formateur ».

Il précisait : « Notre effort s’inscrit dans les méthodes actives en pédagogie et aux règles de la pensée rationnelle pour mieux appréhender la spécificité et la nature de l’objet natation et de ses acteurs que sont les nageurs. »

Une démarche était proposée qui mettait en avant ceux qui permettent de regrouper sur la seule base du volontariat, les personnes qui décident d’interpeller leurs pratiques et de les vivre en commun, lors de stages.

Désormais, que faire ? Mon père Raymond n’était pas un homme du passé, il était dans le présent et pensait construire le futur, la natation de demain. Nous décidons de continuer à faire vivre ce site. Certes il ne peut plus être le même, mais nous pensons qu’il est indispensable de continuer son travail au service de la natation et de la pédagogie de l’action. Car ses idées sont loin d’être massivement partagées.

Je voudrais rendre hommage à mon père en partageant sur ce site son itinéraire de penser la natation et son enseignement. Son itinéraire, c’est d’abord et avant tout une expérience de pratique pédagogique de toute une vie, mais ce sont aussi des écrits dans lesquels il questionne, met en forme et théorise sa pratique et que l’on peut considérer comme des étapes de sa construction.

Les rencontres avec Raymond dans les stages ou dans ses écrits ont profondément marqué des générations et il n’est pas rare de rencontrer des personnes qui n’ont pas suivi complètement son cheminement et qui en sont resté à la conception qu’il défendait avec ardeur à telle ou telle époque.

A travers ses écrits, pensés comme produits provisoires dans sa construction, nous proposons de redécouvrir la dynamique de sa pratique et de sa pensée bref de tenter une élucidation du processus de construction de sa compétence d’intervention.

 

Dans la perspective de redécouvrir la dynamique des pratiques et des pensées de Raymond Catteau dans le domaine de la natation et de son enseignement, nous proposons aux amis et aux lecteurs du site un article écrit par Raymond en 1961 : « Etude Systématique de la Flottaison ». Cet article est publié dans le n° 55 de la revue « EPS ».

Si des lecteurs ont connu Raymond à cette époque en tant qu’élève ou stagiaire, nous serions ravis de pouvoir recueillir leur témoignages afin de les partager sur ce site.

Raymond est alors professeur d’Education Physique au collège technique ou Institut Colbert de Tourcoing. Il est nommé dans ce poste dès l’obtention de son diplôme en 1952, après une formation dans laquelle il fréquente successivement, l’IREP (Institut Régional d’Education Physique) de Lille rattaché à la Faculté de Médecine, le terrain en tant que Maître Délégué d’EP (Education Physique), le CREPS de Strasbourg pour une préparation aux concours, puis l’Ecole Normale des Maîtres en EP, et enfin l’ENSEP (Ecole Normale Supérieure d’Education Physique). C’est donc à l’issue de 9 ans d’enseignement et de pratique professionnelle qu’il éprouve le besoin de formaliser et partager son expérience de terrain.

Nous soumettons au lecteur curieux ce texte, cette première théorisation de sa pratique, le but étant à la fois de repérer ce qui est innovation par rapport aux pratiques de l’époque, et ce qui fait rupture ou ce qui est décalé par rapport à ces derniers modes de pensée et ce qui semble germer et faire partie d’une sorte de constance dans son approche de l’enseignement de l’apprentissage de la natation.

 

Nous recueillerons avec attention toutes vos remarques et partagerons nos réflexions.

 

Vous pouvez envoyer votre témoignage à l’adresse Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Alain Catteau

octobre 2019