0
0
0
s2smodern

Un débat qui rend service

De l’égocentrisme initial à la décentration

 

 

Résumé d'un débat

En référence à l’article :

Un débat qui rend service - Hydrostatique, hydrodynamique et… complexité.

 

Les deux questions qui attendent réponse:

Il me semble donc nécessaire que notre ami apporte SA réponse actuelle aux situations proposées : Deux questions attendent leur réponse :

 

1) que se passe-t-il si une embarcation est propulsée avec une seule rame et d’un seul côté ? (la poussée est réalisée parallèlement à la direction de déplacement de l’embarcation et en sens contraire.)

 

2) Pourquoi les battements de jambes du nageur observé ne provoquent-ils que deux remous et non pas six ?

 


Les commentaires:

b_150_100_16777215_00_images_oziogallery3_divers_commenatiresdebat.jpg 

 

Un échange épistolaire privé :

 

raymond :

Bonjour Giuseppe,

La réponse aux deux questions ne demande que quelques lignes.

Et donc peu de temps pour répondre !

Sois bref et précis !

Tu pourras la comparer à celle d'un visiteur qui s’est substitué à toi pour découvrir les TP.

Le site doit périodiquement apporter à ses visiteurs

C’est pourquoi nous t’accordons 2 jours au maximum

Bien cordialement

raymond

 

 

Giuseppe :

Bonjour Raymond,

voyons de remettre les choses au clair.

Je t'invite à changer de ton car je n'accepte pas d'ordres de qui que ce soit. Ni j'accepte d'ultimatum ou d'indications sur comment je dois produire mes réponses sur un débat qui est sensé être constructif et d'échange. Ce serait bien que t'aies un peu de respect pour ton interlocuteur, chose que tu ne montres pas trop avec cette dernière mail.

Je répond à deux post, pas seulement à tes deux questions, mais saches de même

qu'elles sont tout en haut de mon article. Ma réponse est riche et articulée, à publier dans son intégralité puisque telles sont les règles que nous avons établi pour ce débat. Mauro m'a assuré qu'il n'y aurait pas eu de censure, je lui fais confiance.

Ma réponse dans son intégralité sera prête jeudi, ou peut-être samedi ou en début de semaine prochaine, cela dépendra de mes engagements, qui sont considérables. Et comme je dédie du temps et de l'effort à préparer mes articles, j'attend la même chose de ta part.

Je te dis à très bientôt.

Cordialement, et avec un peu de déception

Giuseppe

 

 

Où on est :

 

Il est temps de clarifier la situation et de fixer les règles du jeu.

 

Il ne faut pas qu’il y ait confusion pour notre interlocuteur : c’est précisément parce que nous respectons sa personne et sa personnalité que nous nous autorisons à combattre ses idées lorsqu’elles s’écartent des conditions de la pensée rationnelle à laquelle nous sommes attachés. La dimension affective doit s’effacer au profit de l’argumentation ou l’exposé de faits. Il n’est jamais question de jugement mais nous récusons l’incohérence.

Parmi les auteurs appréciés de Giuseppe et qui alimentent sa réflexion, on ne voit pas Piaget en situation privilégiée ni même cité. C’est pourtant lui qui nous éclaire sur les conditions du passage de la subjectivité à l’objectivité.

Dans ses rapports entre le sujet et son environnement l’égocentrisme caractérise la situation initiale. L’environnement n’est pas perçu comme distinct du sujet. Il fait partie du sujet en se confondant avec lui. L’environnement à la fois physique et humain est en lui. Le sujet est au centre et l’objet en lui.

Progressivement va s’opérer une bascule, une décentration. Le sujet va se distinguer de son environnement et se considérer comme un élément faisant partie de son environnement. Sujet et objet se distinguent, se situent dans une relation objective. Le sujet se subordonne à l’objet.

 

Dans les écrits de Giuseppe j’ai relevé ce qui selon lui le caractérise : je ne suis adepte de rien ; j’irai rechercher tout ce qui est cohérent avec mes objectifs et mes critères ; une combinaison d’éléments divers m’amène à progresser ; actuellement je n’ai pas élaboré de théorie... Pour Reuchlin ces données sont caractéristiques de l’empirisme.

Nous ne savons pas comment Giuseppe nous caractériserait !

Le site doit sa dénomination actuelle aux personnes qui ont eu l’initiative de créer un blog pour prolonger les possibilités d’échanges des participants avec les responsables des séminaires de Dinard. Un prélude à une formation continuée.

Sans la complémentarité de ses organisateurs les séminaires n’aurait pu fonctionner. Les contenus proposés et la démarche adoptée ne sont pas nés de l’autorité d’une personne mais bien des retombées d’une suite de projets collectivement mis en œuvre. L’objectif commun qui a regroupé les participants recherchait l’efficience des interventions pédagogiques dans le domaine des activités physiques et sportives. Plus particulièrement la natation en ce qui nous concerne. Pour cela nous avons fait appel à des maîtres nombreux dans le domaine des sciences humaines et physique en vue de nous incorporer leurs connaissances. Incorporer signifie que nous avons tenté de faire nôtres leurs idées pour animer nos pratiques, tout en adoptant l’attitude expérimentale. Pour R. Feynman la science commence avec le rejet de ce qui ne fonctionne pas pour essayer autre chose. Le critère de validité des connaissances se vérifie dans nos pratiques.

Désormais, notre équipe partage un cadre de référence explicite commun et une démarche d’auto-socio-construction inspirée par le Groupe Français d’Education Nouvelle.

Nous tentons de faire face dans les meilleurs délais aux questions qui nous sont posées et partageons volontiers les informations susceptibles d’intéresser nos visiteurs ou de leur proposer des thèmes de réflexion. Nous sommes ouverts aux échanges mais cela ne signifie pas que des interlocuteurs puissent nous imposer des délais ou des écrits.

Nous assumons nos responsabilités dans ce qui nous semble être profitable à tous dans le domaine de nos compétences. Parallèlement nous ne cherchons jamais à nous immiscer dans les structures qui ne le souhaiteraient pas.

Le mieux pour Giuseppe serait peut-être qu’il ouvre son propre site et le gère à son rythme pour y étaler ses connaissances, ses réflexions, ses expériences ?

raymond

  

Je partage entièrement le texte de Raymond.

J'avais bien dit qu'il n y a aucune censure sur le site mais je ne connais aucun journal ou site qui puisse consentir au public le soin de gérer les temps, les espaces et les contenus de publication. Il faut pas confondre la censure et le bon sens.

mauro

 

 

Commentaires   

0 #1 Giuseppe Scavo 05-02-2016 22:22
Ma réponse est prête, chers messieurs.
Dites-moi publiquement que voulez-vous que je fasse. Je crois avoir compris que ce débat intéresse beaucoup de personnes, et cela me fait plaisir. Toutefois, je n'ai jamais pensé que ce site dépend de moi pour apporter des contenus aux lecteurs et ce n'en est pas ainsi. Donc je ne comprends pas cet empressement ni ce genre de post.
Je vous ai plusieurs fois remercié de m'avoir publié, mais je ne vais pas vous prier à genoux si vous ne voulez plus le faire.
Dites-moi devant tout le monde si vous voulez que je vous envoie mon matériel, pour moi ce n'est qu'un click.
Citer
0 #2 raymond 08-02-2016 12:11
Bonjour Giuseppe,
Comme nous l’avons publiquement déclaré nous respectons et estimons ta personne. En ce qui me concerne j’ai apprécié ta position refusant l’anonymat et de ce fait ton comportement responsable.
D’où qu’elles puissent nous parvenir les oppositions fondées, les critiques, les remarques sont utiles et par conséquent bienvenues.
Peut-être notre culture imprégnée par le cartésianisme nous amène-t-elle à ne considérer qu’un problème à la fois ; cela ne signifie pas que nous abandonnons les autres ; nous différons leur approche.
C’est pourquoi nous te demandons de ne répondre (momentanément) qu’aux deux questions liées au stade actuel du débat.
Nous avons formulé très explicitement les règles du jeu. Si elles ne te conviennent pas ou plus, cela devient TON problème et tu agis comme tu en as envie. Nous resterons toujours ouverts à tes questions.

Les règles du jeu

Nous sommes ouverts aux échanges mais cela ne signifie pas que des interlocuteurs puissent nous imposer des délais ou des écrits.
Nous assumons nos responsabilités dans ce qui nous semble être profitable à tous dans le domaine de nos compétences.
Il n y a aucune censure sur le site mais nous ne pouvons consentir à d’autres le soin de gérer les temps, les espaces et les contenus des publications.
Il ne faut pas confondre censure et responsabilité. Une certaine déontologie nous l’interdit.
Citer

Ajouter un Commentaire

 


Code de sécurité
Rafraîchir

0
0
0
s2smodern