Pin It

LES PROCEDURES DU PASSE PEUVENT-ELLES CONSTRUIRE LE NAGEUR DE DEMAIN ?

 

Nageur de haut niveau, formé en son pays selon les principes que nous tentons de vulgariser, il est venu en France pour y poursuivre des études.

Soucieux de conserver le meilleur niveau de pratique et si possible l’améliorer, il s’est inscrit dans le club de la ville universitaire et participe avec succès aux compétitions locales et nationales. Ses « chronos » sont honorables compte tenu des ruptures d’entraînement.

b_414_278_16777215_00_images_oziogallery3_foto_palette.jpg

Confronté aux pratiques locales, il est surpris de constater que l’usage des accessoires dont font partie, planches, pull-buoy et palmes est prédominant.

Pour lui, loin de pouvoir apporter une aide, leur utilisation est handicapante !

Elle le déstructure !

Très et trop nombreux sont les entraîneurs qui ne font que reproduire ce qu’ils ont vécu ou copient ce qui se fait autour d’eux sans s’interroger sur les fondements de leur pratique.

Un inventaire des préjugés dominants devrait ouvrir la voie à une réflexion féconde.

En premier lieu, une méconnaissance des mécanismes de la propulsion dans l’eau et singulièrement de la nage humaine, serait à considérer.

Observer les mouvements des meilleurs nageurs ne constitue que le préalable à la question de leur rôle, de leur fonction dans la dynamique et la logique de la nage.

Se pose ensuite seulement le problème central de la déconstruction des mécanismes terriens inadaptés au profit de la construction des formes nouvelles adaptées à l’eau.

L’homme n’a pas eu besoin de béquilles pour apprendre à marcher, pourquoi lui en faudrait-il pour apprendre à nager ? Il ne passe jamais par l’apprentissage des mouvements de la marche et pourtant il marche ! Pourquoi devrait-il en être autrement pour la nage ?

L’acquisition de la locomotion terrienne s’est réalisée à travers un certain nombre d’étapes incontournables. Une succession de transformations, l’une rendant possible la suivante.

S’agissant de la nage, il ne peut en être autrement et le formateur se doit de connaître à la fois le « niveau d’organisation » actuel (structure) et le « dépassement » devenu possible (genèse).

La haute performance procèdera ensuite de la recherche du geste efficace (rendement) associé au développement de la puissance jusqu’à prendre en compte leur contradiction. 

raymond

 

Pin It

Ajouter un Commentaire

 


Code de sécurité
Rafraîchir