Imprimer

EXPLOSION: entraînement

Je reviens sur la communication de Julien, pour relever sa foi et son enthousiasme qu' il souhaite probablement faire partager: 
"mes nageurs ont explosé leurs records en seulement 4 semaines d'entraînement…….. et ce n'est que le début!!! "

Je ne suis nullement expert en entraînement et m'en réfère donc à ceux dont c'est le quotidien et qui acceptent de dire sur quoi se fonde leur stratégie, leur démarche et ce que sont les contenus (leurs contenus) !

Il me reste en mémoire quelques principes que tous respectent (à ma connaissance) ou devraient respecter.

La continuité (rien ne se fait sans la durée), la progressivité, l'alternance ….sont bien connus. 
Forbes Carlile (1960) disait déjà que celui qui veut "être en forme" tout le temps ne le sera jamais. Il faut viser un "pic" et au maximum deux dans l'année.

Sa distance de référence jusqu'à 14 ans était le 400m.
 La période hivernale, chez nous, semble favorable au travail foncier et celui-ci constitue une constante d'un entraînement visant la meilleure performance potentiellement possible et s'étalant sur plusieurs années.

Parallèlement l'aspect technique vise la recherche du meilleur rendement. L'efficacité de la nage sera un souci premier et permanent. C'est pourquoi il ne me semble pas possible de distinguer des périodes ayant leurs caractéristiques (une période de formation suivie d'une période d'entraînement). L'apprentissage comporte sa part d'entraînement pour stabiliser les acquis techniques et l'entraînement ne peut se dissocier de la poursuite d'un apprentissage pour que les gestes plus puissants gardent leur meilleur rendement.

La formation du nageur est un tout.
 La loi des progrès par bonds est connue. Que signifie "exploser ses temps" ? 
La pensée rationnelle (celle que l'on aimerait trouver chez les candidats à tous les diplômes) veut que l'on définisse ce dont on parle avec précision et le plus complètement possible.
Tous les nageurs (nageuses) ont-ils progressé de la même quantité ? (secondes) 
Sur les mêmes distances ? sur toutes les distances ? en pratiquant les mêmes modes de nage ? pendant la même période ? avec au départ les mêmes compétences ?
 La rigueur dans l'énoncé du jugement fait partie de la pensée rationnelle
. Les gains de temps sont liés aux caractéristiques d'une activité conduite et planifiée dans cette intention. Ils sont la conséquence de transformations survenues dans l'efficacité de l'action de nager et l'accroissement d'une puissance disponible. 
Ces deux dimensions peuvent devenir contradictoires lorsqu'elles atteignent leurs plus hautes valeurs.

Echanger sur des faits précis incitera les entraîneurs à communiquer plus et mieux.

raymond