Pin It

Suite à la question de Julien:

La question qui me vient a l'esprit est le mouvement d'hélice en crawl qu'on voit chez bon nombre de nageurs de haut niveau, Est ce que enclencher cette hélice très tôt et de manière très marquée donne une propulsion plus importante ( dû je pense a une surface d'appui plus importante), ou bien est ce que cela permet juste un roulis des épaules plus prononcé?

 

Cause ou effet

Il y a des idées qui ont la vie dure !

Il y a des études qui se prétendent scientifiques et qui portent sur des détails de certaines apparences.

Encore une fois il s'agit d'une trajectoire : celle de l'extrémité des doigts filmée à partir de 3 caméras situées dans les différents plans de l'espace.

Vue du dessous, et par rapport à un référentiel egocentré, (point fixe arbitraire pris sur le sujet) l'extrémité des doigts décrit dans sa trajectoire sous-marine une suite de points dits en S. Et non un segment de droite orienté avant-arrière.

Cette trajectoire est la conséquence d'une orientation de l'avant-bras et de la main favorable à la poussée de l'eau dans leur déplacement avant-arrière dans le plan sagittal vertical contenant l'axe de déplacement du nageur.

Pour atteindre cette orientation favorable, la main s'est déplacée vers l'arrière plus vite que le coude, d'ou ce repère dit "du coude haut et avancé" cher à Counsillman.

Rechercher cette trajectoire systématiquement serait tomber ou retomber dans la pédagogie du mouvement.

Si le nageur cherche à pousser de grandes masses d'eau derrière lui, la conséquence du geste réussi sera précisément que ses mains seront amenées à suivre cette trajectoire en forme d'hélice.

Ne pas confondre cause et effet.

Effectivement la surface d'appui sera alors importante.

raymond

 

Pin It

Ajouter un Commentaire

 


Code de sécurité
Rafraîchir