0
0
0
s2smodern

Apprendre et Nager Autrement

« Apprendre et nager autrement » filmé par Philippe Dumoulin (CTN-FFN) et réalisé par Frédéric Frontier (UFAVI-INSEP) évoque le déroulement du stage et l’histoire de la rencontre entre deux grands spécialistes au service de jeunes nageuses. L’un entraîneur, l’autre pédagogue, ils collaborent à la proposition d’une approche favorisant le développement de compétences et de capacités auprès de jeunes nageurs investis dans l’aventure d’une pratique vers un haut niveau de performance.

En octobre 97 lors d’un échange sur l’avenir du sprint féminin avec Claude Fauquet, à l’époque directeur des équipes de France, nous imaginons proposer un stage d’entraînement support à l’expérimentation d’une démarche se voulant cohérente avec une pratique de la natation vers le haut niveau de performance. Parallèlement, nous envisageons filmer le déroulement du stage avec l’intention d’exploiter les séquences vidéo lors de futures formations d’entraîneurs.

Un stage d’une semaine est ainsi organisé en février 1999) à Megève pour seize benjamines d’Ile de France de niveau départemental ou régional. Elles ont été sélectionnées sur la base de deux critères : la performance chronométrique en sprint et la vélocité gestuelle (être capable de nager 25m le plus vite possible avec des cadences de bras égales ou supérieures à 55).

Dans le cadre d’une pratique de l’entraînement avec des jeunes l’objetif du stage était de travailler sur une cohérence entre les propositions de développement et les attentes au haut niveau. Il a été demandé à Marc Begotti, alors entraîneur national, et à Raymond Catteau, fort de son expérience avec la conception de « Digne dingue d’eau » et de ses compétences dans le domaine de la pédagogie et de l’enseignement de la natation, d’encadrer l’équipe constituée. Marc Begotti largement influencé par les travaux de Raymond Catteau en a intégré l’essence pour entraîner à un haut niveau de performance des nageurs tels que Catherine Plewinski et Franck Esposito. Ainsi, il s’agissait d’expérimenter le concept didactique de « construction du corps du nageur » : flottant, projectile et propulseur que Raymond Catteau avait défini depuis une demi-douzaine d’années comme un nouveau support d’enseignement à l’organisation des actions de nage efficientes.

Enfin, les entraîneurs de club des nageuses ont été invités à participer aux dernières séances d’entraînement et à une série d’échanges à propos de la démarche expérimentée.

JMM


Add comment




AntiSpam : Compléter la tâche
0
0
0
s2smodern
   

Login Form