Lexique

0
0
0
s2smodern

LEXIQUE – Subordination

 

Subordination ?

 

Notre collègue pose une question théorique intéressante : « Comment fait-on pour savoir qu’une action est subordonnée à une autre ? »

Nous supposons qu’il a bien en tête la définition piagétienne de l’action. Dans cette dernière, ce sont les systèmes de mouvements qui se coordonnent en fonction du résultat à atteindre.

C’est le cervelet qui entre en jeu sans donner d’images conscientes.

Dans la pratique c’est donc l’intention du sujet agissant qui assure la réussite de l’action.

Mais pour répondre à la question il faut entrer dans la logique de l’action.

Prenons l’exemple de la locomotion terrienne : le balancement des membres supérieurs facilite, rend possible le fait que l’action des membres inférieurs, situés de part et d’autre du plan vertical sagittal, puisse s’exercer sur l’ensemble du corps dans ce plan. L’action des M.S. est donc subordonnée à celle des M.I.

Lire la suite...

 

Si ce même marcheur se déplace sur un fil, il ne pourra déplacer le pied arrière que si ce déplacement n’entraine pas un déséquilibre général du corps préalable à la chute. Dans ce cas précis, ce qui est subordonnant c’est l’équilibration, assurée prioritairement par les M.S. qui subordonne le déplacement des M. I.

Dans la « pédagogie de l’action » cette question n’a pas à être posée.

Qu’en pense notre collègue ?

raymond

mai 2018

 

 

0
0
0
s2smodern
0
0
0
s2smodern

LEXIQUE - N

 

 

 

 

  • NATATOIRE

    Relatif à la natation. Le "Petit Robert" évoque en 1567 l'usage des mots "lieu natatoire" : baignade, piscine.

 

  • NAUTIQUE

    Relatif à la technique de la navigation. Dans le programme des Jeux Olympiques de 1896, la natation se retrouve dans la catégorie "E" des "Sports Nautiques" avec le Yachting et l'Aviron. La "Natation" comporte 3 épreuves : Vitesse : 100 mètres. Fond et Vitesse 500 mètres. Fond 1000 mètres. Jeu de water-polo.

0
0
0
s2smodern
0
0
0
s2smodern

LESSICO – Strategie e attività

 

 

  • AZIONE

un concetto centrale della pedagogia – la sua definizione secondo Piaget: le azioni (praxis) sono dei sistemi di movimenti coordinati in funzione di un risultato o di un'intenzione.

 

  • ATTIVITA'

L'attività, per Leontiev, viene definita dal suo motivo (che stimola il soggetto ad agire, quello che noi abbiamo chiamato «movente»), da un'azione che persegue uno scopo e dalle operazioni che permettono di conseguire questo scopo. Vi sono dunque tre dimensioni non dissociabili dell'attività. Questa può essere valutata in termini di senso, cioè dal punto di vista del rapporto tra scopo prefissato dal soggetto e il motivo che lo stimola ad agire. Allo stesso modo può essere valutata in termini di efficacia dell'azione (rapporto tra i risultati raggiunti e gli scopi prefissati) e di efficienza dell'operazione (cioè dal punto di vista dell'economia dei mezzi utilizzati).

 

  • MOVIMENTO

    spostamento nello spazio in funzione del tempo rispetto ad un sistema di riferimento. I movimenti sono soltanto gli aspetti visibili dell'azione.

     

  • OPZIONE

    facoltà di optare, scegliere con cognizione di causa tra cose inconciliabili. L'opzione pedagogica determina la natura (descrittiva o funzionale) dei contenuti insegnati.

 

  • STRATEGIA

    insieme ordinato e coordinato di azioni, deciso a priori per raggiungere un obiettivo. Esempio: strategia dell'acqua alta per imparare a nuotare.

0
0
0
s2smodern
0
0
0
s2smodern

 

LEXIQUE - T

 

 

 

  • TRAME

    1) fil passé (au moyen de la navette) au travers des fils de chaîne pour former un tissu

    2) élément répétitif autour duquel est structuré une reconstruction

    3) ce qui constitue le fond, le support continu.

 

  • TRAME DYNAMIQUE

    présentation didactique d'un contenu à enseigner pour lequel "tout ne se fait pas en même temps" et dont "les éléments ne peuvent se constituer les uns sans les autres".

 

0
0
0
s2smodern
0
0
0
s2smodern

LEXIQUE – Stratégies et activités

 

 

  • ACTION

un concept central de la pédagogie = sa définition selon Piaget : les actions (praxies) sont des systèmes de mouvements coordonnés en fonction d'un résultat ou d'une intention.

 

  • ACTIVITÉ

L'activité, pour Leontiev (1984), se définit par son motif (qui incite le sujet à agir, ce que nous avons appelé mobile), par une action visant un but et par les opérations qui permettent d'atteindre ce but. Ce sont là trois dimensions indissociables de l'activité. Celle-ci peut être évaluée en termes de sens, c'est-à-dire du point de vue du rapport entre le but visé par le sujet et le motif qui l'incite à agir. Elle peut également être évaluée en termes d'efficacité de l'action (rapport entre les résultats atteints et les buts visés) et d'efficience de l'opération (c'est-à-dire du point de vue de l'économie des moyens mis en œuvre).

 

  • MOUVEMENT

    déplacement dans l'espace en fonction du temps par rapport à un système de référence. Les mouvements ne sont que les aspects visibles de l'action.

     

  • OPTION

    faculté d'opter, de choisir en toute connaissance de cause entre des choses inconciliables. L'option pédagogique détermine la nature (descriptive OU fonctionnelle) des contenus enseignés.

 

  • STRATÉGIE

    ensemble ordonné et coordonné d'actions, décidé à priori pour atteindre un objectif. Exemple : stratégie de la grande profondeur pour l'apprentissage en natation.

0
0
0
s2smodern