0
0
0
s2smodern

Quelques extraits de Gaston BACHELARD :

« La formation de l’esprit scientifique »

 

«  Avant tout il faut savoir poser les problèmes. Et quoi qu’on en dise, dans la vie scientifique, les problèmes ne se posent pas d’eux-mêmes. C’est précisément  ce sens du problème qui donne la marque de l’esprit scientifique, toutes connaissances est une réponse à une question. S’il n’y a pas eu de question, il ne peut y avoir de connaissance. Rien ne va de soi. Rien n’est donné. Tout est construit. »

« C’est en terme d’obstacles qu’il faut poser le problème de la connaissance scientifique. »

« Dans l’éducation la notion d’obstacle pédagogique est également méconnue. »

« L’observation première est toujours un premier obstacle pour la culture scientifique. »

« Le réel n’est jamais ce qu’on pourrait croire mais ce qu’on aurait dû penser. »

« En fait on connait contre une connaissance antérieure, en détruisant des connaissance mal faites. »

« Quand il se présente à la culture scientifique, l’esprit n’est jamais jeune. Il est même très vieux, car il a l’âge de ses préjugés. »

« La science, dans son besoin d’achèvement comme dans son principe, s’oppose à l’opinion. S’il lui arrive, sur un point particulier, de légitimer l’opinion, c’est pour d’autres raisons que celles qui fondent l’opinion ; de sorte que l’opinion a en droit toujours tort. L’opinion pense mal ; elle ne pense pas : elle traduit des besoins en connaissances. On ne peut rien fonder sur l’opinion : il faut d’abord la détruire. Elle est le premier obstacle à surmonter. »

« L’obstacle verbal nous conduira à examiner un des obstacles les plus difficiles à surmonter parce qu’il est soutenu par une philosophie facile. Nous voulons parler du substantialisme. »

 

 b_230_345_16777215_00_images_oziogallery3_references_bachelard.jpg

 

 

Gaston Bachelard,

La formation de l’esprit scientifique. Contribution à une psychanalyse de la connaissance,

Vrin, « Bibliothèque des Textes Philosophiques – Poche », 1993. 304 p.

 

 

Commentaires   

0 #1 Florent 30-08-2018 21:35
Un grand merci Raymond pour le partage de ces grands textes et grandes pensées. Cela fait du bien. Le recul que cela nous permet d’avoir est nécessaire et enrichissant. Une remise en question de nos connaissances que l'on croit souvent indestructibles, me parait indissociable pour savoir ce que l’on fait réellement. Toute personne utilisant une « connaissance » devrait passer par ce genre de littérature.
A bientôt. Amicalement.
Citer
0 #2 Gérard Gosset 10-09-2018 20:15
« L’obstacle verbal nous conduira à examiner un des obstacles les plus difficiles à surmonter parce qu’il est soutenu par une philosophie facile. Nous voulons parler du substantialisme. »
Pour Bachelard, un obstacle de taille serait le substantialisme ; Elle définirait alors « l'âme ou l'esprit comme une chose, c'est-à-dire un sujet (a subject of properties) » ;
Je peux faire une différence entre l'être que je suis et mes structures physique, énergétique, émotionnelle, mentale et spirituelle. Raymond m'a réveillé de mon monde imaginaire dans les années 1975 +, depuis mes démarches allaient vers un « que suis-je » et « que puis-je » aussi bien dans le domaine natation que dans les autres facettes de la vie.
À la place de l’âme je poserais un autre terme, conscience ; mais pour beaucoup de scientifiques il n’y a que des états de conscience créés par le cerveau … Pourtant, « je ne suis pas » l’impermanence des questionnements, ni de l’intellect… J’en suis témoin
J'ai déjà posé la question : quelle structure est témoin des fonctionnements des fonctions structurelles citées ? j'attends des réponses.
Citer
+1 #3 marc 12-09-2018 05:57
"Le substantialisme attribue une « existence substantielle aux idées générales ».
La « substantialisation » consiste en un piège tendu par le maniement du langage qui nous pousse à trouver une substance derrière « le substantif » que nous utilisons, derrière le mot une chose .
Ainsi "cette chose" qui préexiste dans l'esprit par "le mot" ne sera jamais interrogée.

Je prendrai 2 exemples : les mots "talent" et performance" qui sont très souvent employés dans le monde du sport sans jamais avoir été interrogés par le monde du sport qui les utilise.
Citer

Ajouter un Commentaire

 




AntiSpam : Compléter la tâche
0
0
0
s2smodern