0
0
0
s2smodern

Interrogeons mieux les pratiques 

Nager avec des palmes et avec des plaquettes en crawl 

   

Comments   

0 #1 raymond 2015-07-11 10:13
Faute de connaître les consignes du parcours, nous émettons l'hypothèse que la nageuse adopte une allure "confortable" ou optimale. (Celle de son meilleur rendement) !
Incontestablement, l'augmentation des surfaces propulsives à l'extrémité des membres supérieurs et inférieurs, ne peut que modifier, pour une même puissance, l'amplitude et/ou la fréquence des actions.
Ces données sont-elles réparties équitablement ou de manière homogène ?
Dans l'exemple que nous venons de visionner il semblerait que la prédominance (propulsive) de l'action des jambes modifie celle des membres supérieurs qui lui serait subordonnée.
Nous pourrions en avoir confirmation en utilisant seulement les palmes en nage complète.
Ensuite il conviendrait d'utiliser les plaquettes sans les palmes en nage complète.
Enfin, des images palmes et plaquettes à vitesse maximale, complèteraient la liste d'éléments à soumettre à comparaison.
Nage sans accessoires à vitesse maximales.
Les images de référence seraient ces dernières.
La question centrale demeure : quel bénéfice est-on en mesure d'attendre de ces pratiques ?
Quels mécanismes de la nage affectent-elles ?
Quote
0 #2 Marc 2015-07-22 10:09
Affirmation de l'entraîneur qui après avoir observé et analysé les images sous-marines de "sa nageuse" équipée de palmes et de plaquettes se rend compte que l'action de bras n'est pas en réalité propulsive :

"Cela doit quand même bien servir à quelques chose... Puisque tout le monde le fait"
Quote

Add comment


Security code
Refresh

0
0
0
s2smodern
   

Login Form