0
0
0
s2smodern

Travaux pratiques - A propos de l’équilibre et des fonctions d’équilibration (A)

 Un travail d’analyse d’images sous la surface.

 

Résumé des séquences précédentes :

C’est une classe d’enfants de 8 – 9 ans.

Tous ont parcouru à la goulotte des centaines de mètres en variant l’orientation, le sens et les amplitudes, fréquences et modalités de déplacement des mains.

Ils se sont éloignés du bord en se déplaçant en suspension à la perche haute, de face, de dos, de profil.

Ensuite à la perche à fleur d’eau.

Ils n’ont pas encore abordé l’immersion systématique de la tête. 

Dans les images qui suivent ils doivent se déplacer à la ligne d’eau et se croiser.

Pour faciliter la communication et éventuellement les échanges, nous appellerons « V » l’enfant qui lors du croisement passe devant l’autre et « R » l’autre.

 

 

Votre travail d’observation consiste à :

1)  choisir  un enfant

2)  décrire ce qu’il fait (lire les images)

3)  Interpréter son fonctionnement (pourquoi il fait...) ?

4)  de quelle fonction pourrait-on y voir des « préludes »  ou  « structures d’accueil » pour la construction du nageur ?

5) pouvez vous les transposer dans le fonctionnement d’une nage alternée ?

6) Commentaires personnels.

raymond

 

Travaux Pratique - Encore deux analyses

 

1 - TP Etienne

 

Observation de la situation 

 

Une ligne d'eau est tendue dans le bassin

Deux filles prennent appui dessus 

la fille la plus proche de nous (fille B) est en appui sur la ligne et ne se déplace pas.

L'autre fille (A) derrière la première se déplace le long de la ligne vers nous. Pour cela, A est amenée à contourner B. 

Comment A s'y prend t-elle pour contourner B ?

 

1) Observations / Descriptions

 

Posture:

Sa tête est constamment hors de l'eau 

Alignent tête-tronc sur le plan vertical

 

~ "A" se trouve très proche de B et doit la contourner ~

 

Que font ses bras ?

Sa main droite est en appuie sur la ligne (à droite de B)

Sa main gauche passe derrière B pour s'ancrer à la ligne (à droite de la main gauche de B)

Sa main droite avance et s'agrippe à la ligne (à gauche de la main droite de B)

Elle passe son bras gauche sur la ligne d'eau pour la faire passer sous l'aisselle 

Elle ramène sa main droite à gauche de B

Sa main gauche se décale alors à gauche de la main gauche de B

 

Que font ses jambe ?

Ses jambes sont systématiquement dans son espace avant.

 

1) Avant le contournement de B:

Léger mouvement de flexion extension 

2) Pendant le contournement de B:

Ses jambes remontent plus haut dans son espace avant. Changement d'orientation de la poussée (vers l'avant et le haut) et augmentation du rythme / intensité 

3) Apres le contournement de B:

Léger mouvement de flexion extension 

 

2) Interprétation

 

La fille "A" utilise ses bras pour se déplacer en se tractant à la ligne d'eau.

N'ayant manifestement pas encore construit le corps flottant, elle s'organise pour garder la tête hors de l'eau et maintenir le grand axe de son corps aligner au plan vertical. Ses jambes lui permettent de s'équilibrer sur cet axe. 

 

~ Comment ? ~

La jeune fille est soumise à deux forces:

La pesanteur qui s'applique sur son centre de gravité (au niveau du bassin) et l'attire à la verticale vers le bas

La poussée d'Archimède qui s'applique sur son centre géométrique (près du nombril) et la pousse à la verticale vers le haut

 

-> Pour rester en position verticale, ses jambes décrivent un mouvement de pédalage lui permettant de maintenir sur centre de gravité sous son centre géométrique (objectif: couple de redressement proche de 0).

 

3)  Liens avec la construction du nageur

 

- Pour se propulser, A utilise ses bras en se tractant à la ligne d'eau 

- Pour s'équilibrer, A utilisé ses jambes subordonnée dès jambe.

 

4) Commentaire personnel

 

Par l'observation de cette situation nous avons remarqué que l'action équilibratrice des jambes est subordonnée à l'action propulsive des bras. Le déplacement du corps de la jeune fille dans l'espace fait varier en permanence la position de son centre géométrique par rapport à son centre de gravité. Aussi pour rester "debout dans l'eau" elle mobilise ses jambes qui prennent appui sur des masses d'eau et les pulse de façon à maintenir son bassin verticalement sous ses épaules. Ces mouvements sont coordonnés de manière inconsciente par le cervelet. 

 

Si l'on transpose cela dans la nage alternée, on comprends que l'intensité et l'amplitude des battements varient en fonction des perturbations qu'engendre les mouvements propulseurs des membres supérieurs (épaules et bras) sur l'équilibre du corps (alignement du grand grand axe du corps sur l'axe de déplacement). Les battements relèvent de la même façon des coordinations subconscientes du nageur. Ces coordinations ne s'apprennent pas et se produisent de façon instinctive. 

À partir de ce constat, il devient absurde d'exiger de la part des nageurs un battement spécifique (en intensité comme en amplitude) souvent disproportionné aux actions motrices des membres supérieurs.

Etienne

 

--------------------------------------------

 

2 - TP Aurélien

 

1/ Décrire la situation

2/ Interpréter la situation

3/ De quelles fonctions pourrait-on y voir les préludes pour la construction du nageur ?

4/ Pouvez-vous les transposer dans un nage alternée ?

 

1/ Nageuse A Je vois une fille dans une piscine avec le corps immergé hormis la tête et les épaules, elle est accrochée à la ligne d’eau avec ses deux mains.

Elle contourne une autre fille de gauche à droite en plaçant sa main gauche juste a côté de l’épaule de cette fille. En la contournant, elle lui touche le dos avec sa poitrine, pendant ce temps une bascule s’opère emmenant les jambes vers l’avant et la surface et la tête vers l’arrière et le bas ce qui la mène a agiter ses jambes de haut en bas et d’avant en arrière.

Elle replace son bras gauche pour être en appuis sur la ligne avec l’avant bras qui précédent le retour du bras droit sur la ligne, ce qui termine le contournement.

Elle continue sont déplacement le long de la ligne d’eau en l’attrapant successivement avec sa main gauche puis sa main droite et ainsi de suite.

 

2/ Je pense que cette fille a pour but de traverser le bassin avec l’aide de la ligne d’eau. Ayant encore une appréhension de l’eau, elle s’agrippe fermement à la ligne pour avoir des appuis solides. Suite à la bascule lors du contournement elle essai de ce rééquilibrée avec ses jambes en les replaçant vers l’arrière, technique qu’elle poursuit par la suite pour rester verticale.

 

3/ Dans un premier temps il faudrait travailler le corps flottant dans son intégralité car la perte des appuis plantaire est acquis mais nous pouvons voir que l’équilibre dorsal ne l’est pas sans pour autant parlé de l’immersion que l’on ne voit pas sur la vidéo

 

4/ Je pense qu’il y a certaines parties qui peuvent se rapprocher d’une nage alternée mais elles ne doivent pas être consciente chez cette fille

Je m’équilibre avec les jambes et je me propulse avec mes bras, action qu’elle fait instinctivement sans avoir réfléchie au sens de ses actions.

Aurélien

 

 

Add comment




AntiSpam : Compléter la tâche
0
0
0
s2smodern
   

Login Form