0
0
0
s2smodern

Départs en DOS, confrontation


Beaucoup de personnes se demandent si les deux modalités sont équivalentes ou plus fréquemment si un avantage décisif ferait opter pour l’une ou l’autre.

La réponse pourrait être différente selon les sujets mais également dépendre du degré d’appropriation de la nouvelle solution par les nageurs.

Une première confrontation vous est proposée d’un départ simultané (déclenché par le même commandement) de Dylan et d’une de ses camarades de club aux performances approchées.

Chacun aura constaté que le temps (durée) requis par le départ du plot semblait excessif !

Cette durée serait considérablement raccourcie si la verticale du centre de gravité de Dylan se rapprochait de l’extrémité du plot. Entre le signal et le déclenchement du déséquilibre vers l’avant un temps précieux pourrait être gagné.

Faute d’avoir pu réaliser un montage superposant la coïncidence des deux débuts d’impulsion nous livrons ces images à votre lecture.

raymond

 

Commentaires   

0 #1 theyves 02-03-2018 12:55
Oui c 'est certain qu'avec la pente du plot la position n'est pas très pratique, oui son centre de gravité est trop sur l'avant (donc sur l'arrière du plot).En mettant la vidéo au ralenti l'on voit bien qu'au départ l'élève ( sur le plot) dois revenir en arrière pour passer son centre de gravité et enfin pour commencer la bascule. Donc je propose soit que l'on démonte le plot et que l'on le retourne. Ou alors, que le nageur prenne la même position que celui qui est dans l'eau, cela lui permettra d'être au moins dans le bon sens de bascule. Les mains accrochées sur le coté du plot (moitié).
Citer

Ajouter un Commentaire

 




AntiSpam : Compléter la tâche
0
0
0
s2smodern