Pédagogie

"la pédagogie ne consiste pas à demander mais à obtenir"

0
0
0
s2smodern

Praktische Arbeiten (PA) Teil 2

Lire la suite : Praktische Arbeiten (PA) Teil 2

Lire la suite : Praktische Arbeiten (PA) Teil 2

Lire la suite : Praktische Arbeiten (PA) Teil 2

Lire la suite : Praktische Arbeiten (PA) Teil 2

Die PA die wir dem „Schwimmer M“ gewidmet hatten, waren eine Gelegenheit zu zahlreichem und fruchtbarem Austauschen mit Ausbildern und Trainern, um ihre Wahrnehmung und ihre Kenntnisse über das Funktionieren eines Schwimmers zu verfeinern und zu mobilisieren. Wir hatten Sequenzen ausgewählt, die ähnlich der gewöhnlichen Situation sind, wo der Schwimmer vom Beckenrand aus gesehen wird. Die Expertenmeinungen stammten von Teilnehmern des Seminars in Dinard und Aix-les-Bains.

Die Bilder der „Schwimmerin A“ sind unter der Wasseroberfläche von einer beweglichen Kamera aufgenommen, die sich in der gleichen Geschwindigkeit wie die Schwimmerin bewegt. Diese Bilder werden uns eine neue Lektüre ermöglichen. Sie sind insbesondere für die „Auto-Soziale-Konstruktion“ für diejenigen interessant, die sie benutzen werden.

Um in den Austausch einzutreten, ist es wünschenswert, dass gemeinsame Bestimmungen respektiert werden:

 

  • die Wahl von mindestens zwei Sequenzen

  • die vollständige und präzise Beschreibung dessen, was beobachtet ist

  • die Interpretation der beobachteten Geschehnisse

  • ein oder mehrere Vorschläge, um eine wünschenswerte Veränderung zu erhalten

  • eventuell Kommentare.

 

Zur Erleichterung und Ermutigung zur Teilnahme: Die Anonymität ist durch die systematische Zuweisung eines Buchstabens zu jedem Beteiligten gewährleistet.

Jede Woche ist er die Methode im Austausch der gegebenen Beiträge, die unter allen Teilnehmern unbekannt sind.

Die Beiträge sind an: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.">Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. zu schicken

Durch die Website wird jeder über den Erfolg dieser neuen Praktischen Arbeiten informiert.

raymond catteau

 

0
0
0
s2smodern
0
0
0
s2smodern

LAVORI PRATICI livello 2

Lire la suite : LAVORI PRATICI livello 2

Lire la suite : LAVORI PRATICI livello 2 

Lire la suite : LAVORI PRATICI livello 2

Lire la suite : LAVORI PRATICI livello 2

I LP dedicati al "nuotatore M" hanno fornito l'occasione di numerosi e fruttuosi scambi con istruttori e allenatori per affinare la loro azione percettiva e mobilitare le loro conoscenze del funzionamento dei nuotatori.

Avevamo scelto delle sequenze che presentassero delle similarità con la situazione abituale dove il nuotatore è visto dal bordo vasca. Il punto di vista degli esperti è stato proposto ai partecipanti degli incontri di Dinard e di Aix-les Bains.

Le immagini della "nuotatrice A" sono delle riprese fatte sotto la superficie dell'acqua con una telecamera che si sposta contemporaneamente alla nuotatrice. Queste immagini ci imporranno una nuova lettura; non si riveleranno meno interessanti ai fini della "auto-socio-costruzione" di coloro che ne faranno uso.

Per entrare nella dinamica degli scambi, è opportuno che vengano rispettate delle regole condivise:

 

  • la scelta di due sequenze (almeno)

  • la descrizione completa e precisa di quello che viene osservato

  • l’interpretazione di cosa produce ciò che viene osservato

  • una o due proposte per ottenere una trasformazione auspicabile

  • eventuali commenti.

 

Per facilitare e incoraggiare la partecipazione sarà rispettato sistematicamente l'anonimato attraverso l'attribuzione di una "lettera dell'alfabeto" ad ognuno di coloro che interverranno.

Ogni settimana si procederà allo condivisione fra tutti i partecipanti dei contenuti resi anonimi.

I contributi devono essere spediti a « Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.">Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ».

Sul sito verrà reso conto del successo di questa nuova operazione.

raymond catteau

 

0
0
0
s2smodern
0
0
0
s2smodern

PRACTICAL WORKS level 2

Lire la suite : PRACTICAL WORKS level 2

Lire la suite : PRACTICAL WORKS level 2

Lire la suite : PRACTICAL WORKS level 2

Lire la suite : PRACTICAL WORKS level 2

The practical works regarding “swimmer M” were the opportunity of numerous and fruitful exchanges between teachers and coaches in order to refine their perceptual activity and use their knowledge of the way the swimmer operates.

We chose short video clips similar to the way the swimmer is usually seen from the border of the pool. The expert’s point of view was presented to gatherings in Dinard and Aix-les Bains.

The clips from “swimmer A” are underwater shots recorded by a camera moved along the swimmer. It will require a new reading. Those clips remain none the less interesting for the “auto-social-construction" of the participating volunteers.

In order to begin our exchanges it seems that several common rules need to be respected:

 

  • The choice of at least two video sequences

  • The complete and precise description of what is observed

  • The interpretation of what produces what is observed

  • One or more proposal in order to obtain a desirable transformation

  • Possibly some additional commentaries

 

To facilitate and encourage active participation, anonymity is systematically proposed by the associating a letter to each participant.

Every week a global exchange of the various anonymous contributions is organized.

All contributions must be sent to « Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser." style="line-height: 1.3em;">Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ».

The website will let everyone know of this new operation’s success.

raymond catteau

 

0
0
0
s2smodern
0
0
0
s2smodern

TRABAJO PRACTICO Nivel 2

Lire la suite : TRABAJO PRACTICO nivel 2 

Lire la suite : TRABAJO PRACTICO nivel 2 

Lire la suite : TRABAJO PRACTICO nivel 2

Lire la suite : TRABAJO PRACTICO nivel 2

El trabajo pràctico dedicado al “Nadador M” ha producido numerosos y fructìferos intercambios con instructores y entrenadores para mejorar las actividades perceptivas y mobilizar los conocimientos del funcionamiento de los nadadores.

Elegimos secuencias que fueran sìmiles con situaciones habituales en donde el nadador serà visto desde el borde de la piscina. El punto de vista de los expertos estuvo propuesto a los participantes de Dinard et d’Aix-les Bains.

Las imàgenes de la nadadora “A” han sido presas debajo de la superficie del agua con una telecàmera sumergida que se desplaza contemporaneamente con la nadadora. Estas imagines nos impone una nueva lectura, està no seràn menos interesantes para la <<auto-socio-construcciòn>> de quienes las utilizaràn.

Para entrar en la dinàmica de los intercambios, es oportuno que vengan respetadas las disposiciones comunes:

 

  • Elegir dos secuencias (minimos).

  • La descripciòn completa y precisa de lo que se observa.

  • La interpretaciòn que produce lo que se observa.

  • Una o dos propuestas para obtener una deseable transformaciòn.

 

Para facilitar y fomentar la participaciòn serà respetado sistematicamente el anonimato a traves de la asignaciòn de una “ letra del alfabeto” a cada persona que intervenga.

Cada semana se procedera a intercambiar los contenidos anonimamente.

Vuestros aportes deben ser enviadas a « Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.">Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ».

En el sito se informarà del suceso de esta nueva operaciòn.

raymond catteau

 

0
0
0
s2smodern
0
0
0
s2smodern

La pédagogie de l’action ne dissocie jamais...

 

Notre visiteur N.K. pose ces questions :

« Sans aller forcément dans la grande analyse, pourquoi certaines personnes qui tentent de faire des battements de crawl avec une planche se mettent à reculer ? Comment aborder cette problématique ?

Comment aborder l'apprentissage et construire les battements ?

Comment analyser cela et transformer cette attitude ?

Par quoi commencer ?

Que faut-il savoir, faire et ne pas faire dans la démarche de l'action? »

 

Dans la pédagogie traditionnelle qui vise la reproduction des mouvements, un souci de simplification débouche sur un découpage des mouvements de la nage.

C’est ainsi que l’on voit faire réaliser les fameux battements de jambes.

Non contents de se satisfaire de cette agitation des membres inférieurs, il est d’usage de faire reposer les mains et parfois les avant-bras sur un support flottant : la planche.

Cet appui en avant a pour conséquence d’enfoncer la partie arrière.

Le « mouvement » lui-même voit les cuisses réaliser des déplacements ascendants et descendants qui entraînent ceux des jambes et ces derniers ceux des pieds.

Lorsque la cheville présente la souplesse requise, la face externe du pied vient prolonger la jambe dont les temps forts exercent une poussée oblique des masses d’eau. Une composante horizontale assure la poussée rétrograde dont l’effet entraîne le déplacement du corps vers l’avant. 

Le schéma extrait de Counsilman en rend compte.

Lire la suite : La pédagogie de l’action ne dissocie jamais...

De là à imaginer que le nageur disposera de deux moteurs, le pas a été vite franchi !

Lorsque les pieds conservent un degré important de flexion sur la jambe, leur face externe (ou supérieure dans la station droite) est orientée en sens contraire du cas précédent et l’effet s’en trouve également inversé. Le pauvre « débutant » recule !

La pédagogie de l’action, fort heureusement, ne dissocie jamais les composantes du « tout » que constitue l’action de nager, la locomotion dans l’eau. Elle considère que les « battements » sont pour le nageur l’équivalent des mouvements des membres supérieurs dans la marche ou la course. Leur fonction est d’amener le centre de gravité dans le plan de la poussée de la jambe. Les membres inférieurs se trouvent articulés à distance de l’axe du corps (coxo-fémorale) et sans les compensations permanentes des membres supérieurs, les poussées des jambes entraîneraient des déplacements latéraux préjudiciables à la continuité et à l’efficacité de la locomotion.

Le plus souvent en natation, les actions alternées des membres supérieurs (également insérés à distance de l’axe du corps) poussant de l’eau vers l’arrière, déclenchent l’entrée en jeu des membres inférieurs pour réaligner le corps sur l’axe de déplacement du nageur en même temps que par rapport à la surface.

Dans les cas exceptionnels où les battements ne se déclenchent pas spontanément, on peut avoir recours à une analogie : tandis que les bras « tournent » d’arrière en avant (comme un moulin) le sujet se déplace vers l’arrière en marchant. Le fait de « mettre le sol devant soi » sur terre équivaut à mettre de l’eau en dessous de soi. Naturellement l’inverse correspondrait à la nage sur le dos. On tente alors de revivre rapidement la même situation dans l’eau.

S’il y avait un remède (ou une panacée !) pour passer de la pédagogie du mouvement à la pédagogie de l’action, on ne verrait plus ces aberrations du découpage des nages et l’on gagnerait un temps précieux dans la construction de nageurs performants. Cela supposerait que le formateur se soit construit un modèle théorique du fonctionnement du nageur tournant le dos aux « connaissances descriptives » des mouvements qu’il suffirait de reproduire. On ne verrait plus « l’ordre de la description » devenir l’ordre de la mise en œuvre de la reproduction des mouvements impliquant la dislocation du fonctionnement global en éléments à envisager successivement.

Les stages que nous animons et qui mettent en avant une pratique de construction et d’animation de séances fondées sur l’incorporation de connaissances apportent des réponses à ce qu’il faut faire ou ne pas faire pour s’inscrire dans la démarche de la pédagogie de l’action.

raymond

 

0
0
0
s2smodern
   

Login Form